Dave Marshall

10 faits étonnants sur les Beatles à Londres

Remarque: Cet article de blog redigé par Dave Marshall a été traduit de l’anglais en français par Marc Belben.

***

Depuis leur lancement, le groupe des Beatles a décroché la meilleure discographie au monde ; ils détiennent le record avec 17 singles en n ° 1. Les « Fab Four » sont devenus connus en 1963, lorsqu’ils quittèrent Liverpool, leur ville natale au nord de l’Angleterre, pour aller vivre à Londres, la capitale du pays. Pendant sept ans, Londres allait jouer un rôle important dans la carrière du groupe, jusqu’à sa séparation en 1970. Vous trouverez ci-dessous 10 faits étonnants sur les Beatles à Londres, des faits qui pourront être visualisés au cours d’une visite guidée de Londres sur le thème des Beatles avec un guide Blue Badge.

1. La pochette de l’album des Beatles ‘Abbey Road’, qui montre le groupe marchant en file indienne sur un passage clouté à l’extérieur des studios d’Abbey Road, a donné lieu à la rumeur que Paul McCartney, le bassiste et co-compositeur du groupe, était mort et qu’un sosie l’avait remplacé pour la photo. On disait que la photo représentait une procession funéraire car Paul était le seul des Beatles à marcher pieds nus (apparemment un symbole indiquant qu’il était dans sa tombe) et qu’il tenait une cigarette orientée vers le sol (symbolisant un clou du cercueil). Selon la rumeur, John Lennon, en costume blanc, représentait le prêtre ; Ringo Starr, en noir, le chef de la procession; et George Harrison, en jean, le fossoyeur.

2. À quelques cinq minutes à pied des studios d’Abbey Road, et pas loin du fameux stade de cricket de Lord’s, se trouve Cavendish Avenue, une belle rue très calme, aux demeures particulièrement élégantes. En 1965, alors qu’il habitait toujours chez les Asher dans Wimpole Street, Paul devint propriétaire du numéro 7, au prix de £40000, une belle somme à l’époque. Il emménagea en août 1966 ; dès lors, la maison servit à Paul et à tous les membres du groupe comme lieu de détente après leurs sessions d’enregistrement aux studios d’Abbey Road.  Paul est toujours propriétaire de la maison.

Beatles - Abbey Road Studio in London. Photo Credit: ©Pixabay/Alexandria. Londres Rock N Roll – Le studio d’enregistrement d’Abbey Road. Crédit photo: © © Pixabay / Alexandria.

3. En 1963, le Royaume-Uni n’avait que deux grandes chaînes de télévision, la BBC et ITV ; des millions de téléspectateurs regardaient les émissions de variétés. En octobre 1963, sur « Sunday Night at the London Palladium », l’émission la plus populaire de la chaine ITV, les Beatles de Liverpool firent leur première apparition à l’échelle nationale ; ce fut le début de la Beatlemania.

4. « Yesterday », la chanson que Paul composa pour les Beatles, a été reprise par plus de 2 200 artistes – plus que toute autre chanson de l’histoire de la musique enregistrée. Il composa la chanson en 1965, alors qu’il vivait au 57 Wimpole Street à Marylebone, dans la maison des parents de sa copine à l’époque, Jane Asher. Avec 60 disques d’or et des ventes de 100 millions de singles au Royaume-Uni seulement, Paul est classé dans le livre Guinness des records comme étant le musicien et le compositeur le plus couronné de l’histoire de la musique populaire.

5. En décembre 1967, la boutique Beatles Apple ouvrit au 94 Baker Street : une muraille à thème psychédélique en décorait la façade. Cependant, le conseil municipal du quartier de Westminster n’avait pas autorisé ce revêtement et, suite à des plaintes d’entreprises locales, le conseil dut imposer une demande de changement. La muraille fut repeinte ; on pouvait désormais lire le mot « Apple », écrit en blanc avec de belles lettres en attaché. La boutique – John détestait ce mot – fut un échec commercial ; elle ferma le 30 juillet 1968, avec un déficit budgétaire de £200 000.

London Rock N Roll - Abbey Road. Photo Credit: ©Nigel Rundstrom. Londres Rock N Roll – Abbey Road. Crédit photo: © Nigel Rundstrom.

6. Deux des trois mariages de Paul se déroulèrent à la mairie de Marylebone (Marylebone Register Office) : une première fois, en 1969, lorsqu’il épousa Linda Eastman, et plus récemment en 2011, lors de son troisième mariage, avec Nancy Shevell. Un autre membre des Beatles, Ringo Starr, se maria également à cette mairie (avec Barbara Bach, en 1981).

7. Pendant le tournage de la séquence d’ouverture du premier film des Beatles, A Hard Day’s Night, juste à l’extérieur de la gare de Marylebone, Georges Harrison trébucha par terre en fuyant un groupe de fans hystériques. Bien que la chute n’ait pas été prévue, et que George ait déchiré le pantalon de son costume, la scène fut incluse dans la version finale du film.

8. En décembre 1961, les Beatles passèrent une audition avec la maison Decca, le label de disques basé à Londres. Les quatre – y compris Pete Best, le batteur du groupe à l’époque – séjournèrent au Royal National Hotel, Woburn Place, Bloomsbury. Decca fut très gêné plus tard de n’avoir pas su reconnaitre le potentiel des Beatles au début de leur grande carrière ; en effet, Decca ne retint pas le groupe et les Beatles signèrent avec le label Parlophone d’EMI.

9. Le dernier concert des Beatles eut lieu en janvier 1969 sur le toit des bureaux de Beatles Apple, situés au 3 Savile Row dans le quartier de Mayfair. La police ordonna de cesser de jouer ; sur quoi John lança : « J’espère que nous avons passé l’audition! ». La maison de mode américaine Abercrombie & Fitch occupe les bâtiments aujourd’hui.

10. Une petite faim? Les chansons des Beatles citent de nombreux aliments, tels que les cornflakes, les truffes, le miel, le poulpe, la dinde, les guimauves, les fraises, les œufs, les poivrons et les tartes. La référence au «Semolina pilchard» dans la chanson «I Am The Walrus» renvoie à l’officier Norman Pilcher, qui mena une saisie de drogues à l’appartement de John et Yoko Ono au 34 Montagu Square, Marylebone, en octobre 1968 ; John reçut une amende de £150 pour avoir été en possession d’une petite quantité de cannabis.

***

Remarque: Cet article de blog redigé par Dave Marshall a été traduit de l’anglais en français par Marc Belben.

Dave Marshall

I qualified as a Blue Badge guide in April 2014, winning the Best Coach Pano award. I am originally from Newcastle on Tyne but have lived and worked in London for over 40 years. I was a secondary school history teacher in south-east London for 20 years, then retrained…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

Le romancier français Émile Zola exilé à Londres

Londres a toujours eu la réputation d’accueillir les exilés internationaux gênants. Un de ces exilés était l'écrivain français Émile Zola, arrivé à la gare Victoria le 19 juillet 1898 sans aucun bagage ni connaissance de la langue anglaise. Il passa sa première nuit à l'hôtel Grosvenor et déménagea plus tard dans le plus modeste Queen's Hotel de Norwood.

Read more

Harry Potter à Londres : 10 faits surprenants!

Harry Potter est étroitement lié à la ville de Londres ; par les nombreux sites de tournage de film et par les références au folklore anglo-saxon. Les guides Blue Badge proposent régulièrement des visites sur le thème d’Harry Potter à Londres ; voici en 10 points ce qui pourrait vous étonner le plus:

Read more