Steve Fallon

Où séjourner à Londres – Un guide informé des quartiers de Londres

Remarque: Cet article de blog redigé par Steve Fallon a été traduit de l’anglais en français par Lorraine Allen-Jones.

***

Trouver l’hébergement qui vous convient le mieux fait partie de votre expérience londonienne, et le choix est immense. Mais ce n’est pas parce que Londres est une ville qui ne dort jamais que l’on ne s’y repose pas : les hôtels très appréciés affichent très souvent complet. Il y a des hôtels fantastiques – à tous les prix – mais il faut toujours réserver en avance.

Avantages et inconvénients

Soyez cependant conscients d’un inconvénient. L’hébergement à Londres coûte cher à tous les niveaux, et peu importe où vous séjournez cela représentera une partie importante de votre budget. La demande dépasse souvent l’offre – en particulier dans les hôtels les moins chers- et le rapport qualité-prix peut également être un problème, même dans les hôtels de moyenne gamme.

Mais heureusement le tableau n’est pas tout noir ! Une nouvelle offre d’hôtels de charme a insufflé un vrai sens du style aux hébergements londoniens, et il y a désormais de plus en plus d’hôtels et de chambres d’hôtes de moyenne gamme. À l’autre extrémité, certaines chaînes internationales d’hôtels économiques ont commencé à proposer des chambres abordables mais très fonctionnelles. La tendance de ces dernières années est la convergence de ces deux extrêmes, et Londres offre désormais toute une gamme d’hôtels à la fois abordables et élégants.

Entrance to St. Pancras Renaissance Hotel London. Photo Credit: © Ursula Petula Barzey. Entrée du St. Pancras Renaissance Hotel London. Crédit photo: © Ursula Petula Barzey.

Types d’hébergement à Londres

Londres a une grande gamme d’hôtels de grand luxe (à partir de £350 pour une chambre double). Les hôtels classiques qui allient tout le confort moderne à une ambiance traditionnelle sont nombreux. Il y a aussi un bon choix d’établissements haut de gamme (environ £200 par chambre) qui offrent un confort supérieur mais sans le prestige des précédents. Dans cette catégorie vous trouverez beaucoup d’hôtels de charme qui poussent comme des champignons depuis une douzaine d’années. En dessous de ces prix, l’offre baisse en qualité et en quantité. L’offre d’hébergements corrects et abordables s’accroit mais reste encore insuffisante. Et si vous comptez dépenser moins de £100 par nuit pour une chambre double votre hébergement ne vous laissera sans doute pas un souvenir inoubliable. (Cependant, regardez les prix “spécial weekend” qui peuvent parfois être avantageux).

Par ailleurs, il y a beaucoup de chambres d’hôtes (les fameux “Bed & Breakfast” ou “B&Bs”). Elles se trouvent souvent dans de jolis immeubles anciens et offrent un service plus personnalisé. Beaucoup d’entre elles se trouvent dans les quartiers de Paddington, South Kensington, Victoria, Pimlico et Bloomsbury.

Les hébergements les moins chers sont les auberges de jeunesse. Une demi-douzaine d’entre elles font partie de l’Association des Auberges de Jeunesse (YHA). Depuis quelques années des auberges indépendantes, plus branchées et propices à la fête, ont vu le jour. Beaucoup de ces auberges proposent non seulement des dortoirs mais aussi des chambres avec lits jumeaux et doubles, et parfois avec une salle de bains privative. Ces chambres sont souvent plus confortables que celles que vous pourriez trouver pour le même prix dans un hôtel modeste. Pendant les vacances et les pauses universitaires (généralement de mi-mars à fin avril, de fin juin à septembre et de mi-décembre à mi-janvier), de nombreux dortoirs et résidences étudiantes sont aussi ouverts aux visiteurs payants.

Library at Covent Garden Hotel in London. Photo Credit: © Ursula Petula Barzey. Bibliothèque du Covent Garden Hotel à Londres. Crédit photo: © Ursula Petula Barzey.

Où se loger à Londres

L’endroit où vous choisirez de séjourner à Londres donnera une couleur particulière à vos vacances. Si vous choisissez le West End, vous serez au cœur du réacteur de la vie londonienne. Si en revanche votre choix se porte sur les quartiers plus jeunes de Hoxton, Clerkenwell, Shoreditch ou même Dalston, vous serez encore plus proches de la scène ultra branchée de Londres. Si pour vous Londres est synonyme de belles demeures géorgiennes, de squares privés et de rues élégantes et classiques, choisissez votre hébergement dans les quartiers de Chelsea ou Mayfair.

Vous voulez connaître le Londres ethnique? Séjournez à Whitechapel, Brixton ou même à Notting Hill . Les amateurs de culture et /ou ceux qui ont des goûts littéraires devraient choisir un hébergement à Bloomsbury, Kensington ou même Fitzrovia. Si vous voulez vivre comme la plupart des Londoniens, pourquoi ne pas choisir un quartier comme Camden ou Stoke Newington? Et si vous ne voulez surtout pas savoir comment vivent les Londoniens, vous pouvez toujours choisir les quartiers d’Earl’s Court et / ou de Shepherd’s Bush qui logent de nombreux toursites de passage.

Room at Shangri-La Hotel at The Shard London. Photo Credit: © Ursula Petula Barzey. Chambre à l’hôtel Shangri-La au Shard London.  Photo Credit: © Ursula Petula Barzey.

Quartiers de Londres

Le West End: Ce quartier a beaucoup d’avantages : il se trouve près des principaux sites touristiques, est très bien desservi par les transports en commun, et il propose une large gamme d’hébergements pour tous les budgets ainsi que de bons restaurants. Mais c’est une zone très touristique et les prix y sont souvent élevés.

La City: Elle est proche de sites comme la Cathédrale Saint-Paul et la Tour de Londres, est bien desservie par les transports en commun, est bien située au centre de la ville, et propose des hôtels de qualité et des tarifs week-end moins chers. Mais c’est un quartier d’affaires donc les prix sont élevés en semaine et les activités y sont réduites le week-end.

Le quartier de South Bank: Proche de la Tate Modern, du London Eye et du Southbank Centre, ce quartier est moins cher que le West End, a d’excellents pubs et des vues fabuleuses sur la Tamise. Mais les choix d’hébergement y sont souvent limités aux chaînes d’hôtels.

Kensington & Hyde Park: Excellente localisation pour les musées et les boutiques de South Kensington, avec de nombreux hébergements; c’est un quartier élégant avec de bons moyens de transport. Mais c’est un quartier qui peut être onéreux et qui offre peu d’options pour sortir le soir.

Clerkenwell, Shoreditch & Spitalfields: Des quartiers branchés avec d’excellents bars et une vie nocturne animée. Excellent pour les hôtels de charme mais très peu de sites touristiques célèbres.

East London: Beaucoup de marchés, d’excellents restaurants, des pubs traditionnels et une atmosphère multiculturelle. Les options de couchage sont cependant limitées, et certaines zones moins sûres la nuit (mais beaucoup plus sûres qu’aux États-Unis).

Le nord de Londres: Vie nocturne animée; certains quartiers ont un charme de village; cadre verdoyant; d’excellents hôtels de charme et auberges; de très bons pubs gastronomiques; calme pendant la semaine. Pas très central et loin des principaux sites touristiques.

L’ouest de Londres: Bons magasins, marchés, pubs et hôtels de charme ainsi que de bons moyens transports. Mais cher et loin des principaux sites touristiques.

Greenwich et le sud de Londres: Quelques jolies boutiques et hôtels de charme et de la verdure. Les sites touristiques ne sont pas tous près de Greenwich et les transports sont limités.

Richmond, Kew et Hampton Court: Des hôtels élégants au bord du fleuve, en milieu semi-rural et bucolique; des pubs fantastiques au bord du fleuve. Cependant, les sites touristiques sont loin les uns des autres et vous êtes loin du centre de Londres.

View of the London Marriott Hotel County Hall building near the London Eye. Photo Credit: © Ursula Petula Barzey. Vue sur le London Marriott Hotel County Hall building près du London Eye. Crédit photo: © Ursula Petula Barzey.

***

Remarque: Cet article de blog redigé par Steve Fallon a été traduit de l’anglais en français par Lorraine Allen-Jones.

Steve Fallon

A native of Boston, Massachusetts, Steve can’t remember a time when he was not obsessed with travel, other cultures and languages. He lived in Paris as a student, taught English in Poland before the Berlin Wall came a-tumbling down, worked as a journalist for a dozen years in Hong…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

Harry Potter à Londres : 10 faits surprenants!

Harry Potter est étroitement lié à la ville de Londres ; par les nombreux sites de tournage de film et par les références au folklore anglo-saxon. Les guides Blue Badge proposent régulièrement des visites sur le thème d’Harry Potter à Londres ; voici en 10 points ce qui pourrait vous étonner le plus:

Read more

Sur les grands pas de Charles de Gaulle

Ministre subalterne d’un gouvernement en état de dissolution, général de brigade d’une armée en déroute, Charles de Gaulle atterrit - après un vol éprouvant et périlleux en provenance de Bordeaux - à l’aéroport de Heston, à l’ouest de Londres, l’après-midi du 17 Juin 1940. Dans les milieux politiques et militaires de Grande Bretagne il était quasiment inconnu : seul Churchill lui-même avait remarqué « un jeune général énergique qui s’appelle de Gaulle ». (Sachez d’ailleurs que l’acteur qui interprète Churchill dans le film biographique « De Gaulle » de Gabriel Le Bomin sorti en mars 2020 est un Blue Badge Guide de Londres, Tim Hudson !).

Read more